«Shutdown» : les cimetières militaires américains fermés en France

le
5
«Shutdown» : les cimetières militaires américains fermés en France
«Shutdown» : les cimetières militaires américains fermés en France

L'administration américaine est en panne depuis mardi. 800 000 des 2 millions de fonctionnaires qui font habituellement tourner la machine fédérale ont dû quitter leur poste, dans le cadre d'une paralysie admministrative généralisée (ou «shutdown» en anglais). Celle-ci a été instaurée automatiquement après l'échec du président Obama à faire voter le budget 2014 au Congrès, et ne fait pas seulement sentir ses effets à Washington. En Europe aussi, et en France notamment, certains services américains ferment leurs portes. A commencer par les cimetières militaires, où sont enterrés les GI ayant servi pendant les deux guerres mondiales.

«En raison de l'absence de financement pour son fonctionnement (paralysie du gouvernement fédéral), les cimetières et les monuments de l'ABMC (l'American Battle Monuments Commission, qui gère les 24 cimetières militaires présents dans le monde, NDLR) sont fermés temporairement», indique la Commission sur son site. «L'ABMC reprendra son activité normale lorsque de nouvelles mesures budgétaires seront adoptées au Congrès et promulguées par le président des États-Unis», poursuit le message.

Christopher Palmer, un porte-parole de l'ambassade américaine à Paris, a confirmé l'information, précisant toutefois que l'ambassade et les services consulaires restaient ouverts.

>> Voir ici l'ensemble des services concernés par le «Shutdown»

Impossible de visiter le cimetière de Normandie ou de Suresnes

Impossible donc d'aller visiter les tombes de nos anciens alliés à Colleville-sur-Mer en Normandie, près des plages du Débarquement, jusqu'à nouvel ordre. Encore faut-il être au courant ! «Les gens ne savaient pas. Même les guides ont amené les touristes», a raconté à l'AFP la tenante d'un restaurant proche du cimetière ce mercredi. «Aujourd'hui il y avait du monde. J'ai eu 80 à 90 personnes. (...) Mais demain si le cimetière est toujours fermé cela risque ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • klein44 le mercredi 2 oct 2013 à 14:56

    sans américains, pas de débarquement et pas de france libérée - hollande, paie les salaires aux quelques employés des cimetières - ce sera une bonne revanche - voila à quoi peut servir l'argent

  • M9626406 le mercredi 2 oct 2013 à 14:00

    Hyper grave

  • jsrlak1 le mercredi 2 oct 2013 à 13:58

    Là, Moscovici a raison, on va vers un ralentissement de la croissance française du fait de la fermeture du cimetière américain

  • bearnhar le mercredi 2 oct 2013 à 13:51

    Tant mieux, meme les morts ont droit à ne voir personne certains jours.

  • mucius le mercredi 2 oct 2013 à 13:49

    Ouh lala! C'est vrai qu'après ça on peut dire que les US sont complètement bloqués. Il y a un risque très fort pour l'économie mondiale en effet!