Shoptimise : jusqu'à 30 % d'économies sur vos courses en ligne

le
0
Shoptimise : jusqu'à 30 % d'économies sur vos courses en ligne
Shoptimise : jusqu'à 30 % d'économies sur vos courses en ligne

En moyenne, nous passons près de trois heures par semaine à remplir notre chariot pour nourrir notre petite famille et nos courses représentent entre 20 et 30 % du budget du foyer. Mais ça, c'était avant, promettent d'une seule voix Laurent Quatrefages et Sébastien Thiberge, cofondateurs de Shoptimise, le site de courses en ligne qui veut révolutionner la vie et le porte-monnaie des Français(es). Car ce site se veut bien plus qu'un simple comparateur de prix. Il entend proposer toute une palette de services à l'internaute - qu'y a-t-il dans votre yaourt ? le bio, c'est quoi ?... - et développer des forums en ligne pour les consommateurs.

« Gagner du temps et de l'argent »

Lancé en 2013, le site, qui a levé au printemps dernier 3,5 millions d'euros auprès du groupe Amaury (propriétaire du « Parisien »- « Aujourd'hui en France »), souhaite désormais passer à la vitesse supérieure. « Nous avons le commerce en ligne dans notre ADN et cela fait plusieurs années que nous scrutons les nouveaux comportements des consommateurs modernes qui, grâce à Internet, sont de plus en plus avertis, de plus en plus mobiles », explique Laurent Quatrefages, également cofondateur de Criteo (spécialiste du marketing digital) et qui a dirigé la filiale française du britannique eCommera.

« Fin stratège, le client est de plus en plus réceptif à l'argument prix et s'est transformé en consomm'acteur », poursuit Sébastien Thiberge, créateur, lui, du site marchand de sports de glisse RideSpirit. En 2011, les deux hommes, qui se sont rencontrés grâce à leur passion pour l'e-commerce, sont persuadés de l'opportunité de lancer un site Internet « qui fasse gagner du temps et de l'argent ». Ils n'hésitent pas à démissionner de leurs jobs respectifs, créent, dans la foulée, leur société, Shoptimise, et vont plancher plusieurs mois sur la conception du site. Des mois durant lesquels l'e-commerce alimentaire ne cesse de progresser ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant