Shoah : les députés choqués par un accord d'indemnisation France-Etats-Unis

le
4
Shoah : les députés choqués par un accord d'indemnisation France-Etats-Unis
Shoah : les députés choqués par un accord d'indemnisation France-Etats-Unis

La commission des Affaires étrangères de l'Assemblée nationale a reporté ce mercredi son vote sur le projet de loi autorisant l'approbation d'un accord France-États-Unis sur l'indemnisation de certaines victimes de la Shoah déportées depuis la France, qui a heurté des députés sur la forme.

L'accord prévoit la mise en place d'un fonds de 60 millions de dollars, géré par les autorités américaines, ouvert aux ressortissants des États-Unis ou d'autres pays qui ne sont pas couverts par les autres régimes d'indemnisation existant en France. Il concerne exclusivement les victimes des déportations consécutives aux persécutions antisémites perpétrées par les autorités allemandes d'Occupation ou le régime de Vichy, c'est-à-dire le transfert de ces victimes vers des camps situés hors du territoire national.

«Très en colère» et «profondément choqué», le député UMP Pierre Lellouche a plaidé notamment que «la République française peut reconnaître les crimes de Vichy, mais ne peut pas être considérée comme débitrice, coresponsable de ces crimes» et que «jusqu'à présent les États-Unis nous considéraient comme un pays vainqueur». 

«Mon père se retournerait dans sa tombe s'il avait connaissance de ce texte», s'est exclamé son collègue Patrick Balkany, dont le père, immigré juif hongrois, fut déporté à Auschwitz après avoir été interné à Drancy. Dans un tweet, l'UMP Thierry Mariani a jugé que «l'indemnisation des victimes de la # Shoah est UN DEVOIR mais cet accord avec les USA est humiliant et inacceptable dans sa forme».

#DirectAN.L'indemnisation des victimes de la #Shoah est UN DEVOIR mais cet accord avec les USA est humiliant et inacceptable dans sa forme— Thierry MARIANI ن (@ThierryMARIANI) 27 Mai 2015

La présidente de la commission, la socialiste Élisabeth Guigou, a appelé à approuver un texte qui «permet de clore une controverse» et rappelé que, dans les années ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • nmaalouf le mercredi 27 mai 2015 à 17:58

    En qualité de quoi les américains demandent ces indemnités à la France !? Je ne comprends pas. Quelqu'un pourrait-il m'expliquer ? En vertu de quoi ? En qualité de quoi ? D'après quelle loi ?

  • aerosp le mercredi 27 mai 2015 à 17:57

    Hollande craque de toutes parts

  • Breizhll le mercredi 27 mai 2015 à 17:31

    c est normal, les ricains ne veulent pas du train francais en concurrence de leurs entreprises sur leur sol. Donc, ils usent de tous les pretextes pour gratter de l argent et freiner l arrivee de la sncf. Tous le monde connait les charrognards ricains pret au pire pour gagner quelque dollars, meme israel n aurait pas fait ca.

  • M1084720 le mercredi 27 mai 2015 à 17:14

    Et les cheminots qui sont morts à la suite de faits de résistance à l'occupant, on les ignore? Ils ne contrebalancent pas par leur bravoure et leur sacrifice le veulerie des élites de l'époque? C'est très injuste.