Shire propose d'acquérir Baxalta pour 30 milliards de dollars

le , mis à jour à 14:36
0
SHIRE VEUT RACHETER LE LABORATOIRE BAXALTA POUR 30 MILLIARDS DE DOLLARS
SHIRE VEUT RACHETER LE LABORATOIRE BAXALTA POUR 30 MILLIARDS DE DOLLARS

LONDRES (Reuters) - Le groupe pharmaceutique Shire a annoncé mardi proposer de racheter le laboratoire américain Baxalta pour 30 milliards de dollars (27,3 milliards d'euros) avec l'objectif de créer un leader mondial des traitements de maladies rares.

Shire, coté à Londres, précise dans un communiqué avoir rendu public son projet après avoir été éconduit par sa cible, qui refuse l'ouverture de négociations.

Le groupe propose 0,1687 ADR Shire pour chaque action Baxalta, soit une valeur de 45,23 dollars par titre et une prime de 36% par rapport au cours de Bourse de Baxalta lundi soir.

"Nous pensons que le rapprochement proposé de Shire et de Baxalta serait stratégiquement et financièrement pertinent pour nos deux entreprises, (...) créant le leader mondial des biotechs dans les maladies rares", déclare Flemming Ornskov, le directeur général de Shire, dans un communiqué.

"Notre préférence va clairement à une transaction négociée qui permettrait d'évaluer le potentiel de ce rapprochement et de finaliser les termes d'un accord."

L'entité issue de la fusion réaliserait un chiffre d'affaires de 20 milliards de dollars d'ici 2020, selon Shire qui précise que les actionnaires de Baxalta auraient 37% du nouveau groupe.

A la Bourse de Londres, Shire a perdu jusqu'à 8% à l'annonce de cette offre non sollicitée mais a ensuite réduit ses pertes, cédant 2,8% à 5,57 pence vers 12h30 GMT.

L'ADR de Shire coté à New York cédait de son côté 4,2% à 256,89 dollars dans les transactions électroniques à Wall Street.

Baxalta bondit pour sa part de près de 8% avant l'ouverture après avoir clôturé à 33,15 dollars lundi.

Shire, très actif sur le front des fusions et acquisitions ces derniers mois, a annoncé pas plus tard que lundi le rachat d'un autre laboratoire américain, Foresight Biotherapeutics, pour 300 millions de dollars et il a aussi été cité comme acquéreur possible du suisse Actelion.

Baxalta, basé dans l'Illinois, a un "pipeline" de produits en développement centré sur l'hématologie et l'immunologie, au moyen de technologies comme la thérapie génique et les biosimilaires.

(Paul Sandle, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant