Shinzo Abe compte reporter la hausse de la TVA au Japon

le
0
SHINZO ABE A L'INTENTION DE REPORTER LA HAUSSE DE LA TVA DE DEUX ANS ET DEMI
SHINZO ABE A L'INTENTION DE REPORTER LA HAUSSE DE LA TVA DE DEUX ANS ET DEMI

par Sumio Ito et Leika Kihara

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a l'intention de reporter de deux ans et demi la hausse de la TVA prévue pour avril 2017, a annoncé lundi le vice-président du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir après une réunion avec le chef du gouvernement.

"La détermination du Premier ministre à reporter l'augmentation de la taxe semble être très forte", a déclaré Masahiko Komura à la presse.

Ses commentaires confirment ce qu'il avait été dit à Reuters dimanche.

Mais le ministre des Finances Taro Aso a fait part de son opposition. Il estime que Shinzo Abe devra dissoudre la chambre basse du Parlement et appelé à des élections législatives anticipées s'il reporte la hausse de la TVA.

Shinzo Abe a vu sa cote de popularité monter après le sommet du G7 et la visite historique du président américain Barack Obama à Hiroshima, ce qui fait qu'il pourrait appeler à un scrutin anticipé, qui lui donnerait un mandat pour reporter la hausse de la TVA.

Selon un sondage du quotidien des affaires Nikkei publié lundi, le taux de soutien du Premier ministre a augmenté de trois points pour atteindre 56%. Un sondage de l'agence de presse Kyodo crédite ses soutiens en hausse de sept points, à 55,3%.

Mais Toshiro Nikai, une autre dirigeant du PLD qui a vu Shinzo Abe lundi, a déclaré que le Premier ministre ne semblait pas avoir l'intention pour l'heure d'appeler à une élection anticipée.

Le chef du gouvernement devrait annoncer officiellement le report de la hausse de la TVA mercredi à la fin de la session du Parlement, dit-on dans l'entourage du gouvernement.

Il était prévu jusqu'ici que la TVA soit portée de 8% à 10% en avril 2017. Le taux de TVA avait été porté de 5% à 8% au début avril 2014, dans le but de réduire l'endettement public, ce qui avait eu pour effet de faire basculer le Japon dans la récession.

Or, au Japon, la consommation n'est toujours pas repartie. Les ventes au détail publiées lundi ressortent en baisse pour le deuxième mois de suite.

(Avec Kaori Kaneko, Linda Sieg et Stanley White; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant