Shevchenko : «Femen n'est pas une bande de potes, mais un groupe militant»

le
0

Déstabilisée par les accusations d'une activiste Femen qui a claqué la porte du mouvement, la leader des Femen en France, Inna Shevchenko, a riposté dans une tribune publiée sur le site du Huffington Post.

Le témoignage d'une ex-Femen, Alice (le prénom a été changé), révélé mercredi par Le Figaro a provoqué «l'ébullition» au sein du mouvement féministe, atteste une source proche du groupe d'activistes qui évoque en coulisses «menaces» et «actions en représailles». La leader des Femen en France, Inna Shevchenko, a pour sa part réagi dans une tribune publiée jeudi sur le site Huffingtonpost. Elle ne dément pas les accusations de l'ex-activiste qui dit avoir claqué la porte du mouvement à cause de son «organisation dictatoriale», du «manque de respect des personnes et de la liberté d'expression en son sein», du «paradoxe à défendre le féminisme à l'extérieur et à n'en rien appliquer à l'intérieur», de «la discrimination qui y règne».

«Cette femme (&#...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant