Shell s'intéresse de près à la Chine

le
0

Commodesk - Le gaz chinois attire les compagnies étrangères, notamment l'anglo-néerlandais Shell. Celui-ci s'apprête à investir un milliard de dollars par an dans le pays jusqu'à la fin de la décennie, a indiqué son PDG Peter Voser, cité par les médias officiels chinois.

Le 14 novembre dernier, Shell avait déjà annoncé dans un communiqué vouloir consacrer 20 milliards de dollars entre 2012 et 2015 dans des nouveaux projets, dans le monde entier. La Chine tient donc une place importante dans la stratégie de développement de Shell.

Les réserves non exploitées de la Chine sont considérables, notamment pour le gaz de schiste. Le département américain de l'Energie les évalue à 36.000 milliards de mètres cubes. Shell, qui possède un centre de recherche sur le gaz de schiste à Pékin, a par ailleurs indiqué que le niveau d'investissement pourrait de nouveau évoluer en fonction des difficultés liées à l'exploitation des ressources non conventionnelles.

Les compagnies gazières sont intéressées par l'ampleur des réserves, mais également par la croissance rapide des besoins en gaz en Chine. La production n'a donc pas vocation à être exportée, mais pour le marché intérieur.

Shell explore déjà plusieurs sites, notamment des gisements dans le Sichuan, dans le cadre de joint-ventures avec la compagnie publique CNPC.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant