Shell: Pékin autorise le projet de fusion avec BG.

le
0

(CercleFinance.com) - Royal Dutch Shell a annoncé lundi que le Ministère chinois du Commerce ('MOFCOM') avait autorisé son projet de fusion avec BG, comme l'avaient déjà fait précédemment les autorités brésiliennes, européennes et australiennes.

Le feu vert de Pékin était la dernière précondition nécessaire avant la finalisation de l'opération, toujours attendue pour le début de l'année 2016.

Dans un communiqué, Shell indique par ailleurs s'attendre à procéder à la suppression de 2800 postes au sein du nouvel ensemble, soit environ 3% du total des effectifs.

Ce chiffre s'ajoute aux 7500 postes qu'il avait déjà supprimés.


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant