Shell participe à un nouveau projet dans la ville qatarie du gaz naturel

le
0
(Commodesk) Shell et Qatar Petroleum ont signé un accord préliminaire pour le développement d'un complexe pétrochimique au Qatar, ont annoncé dimanche les deux compagnies. Les produits pétrochimiques, qui y seront fabriqués à partir des ressources locales de gaz naturel, seront prioritairement destinés au marché asiatique. Qatar Petroleum aura une participation de 80% et Shell, de 20%. Ce nouveau complexe sera implanté à Ras Laffan, ville presque entièrement dédiée à l'industrie du gaz naturel liquéfié. La Qatar Petroleum et les grandes compagnies internationales y ont déjà réalisé des investissements estimés à 70 milliards de dollars ces quinze dernières années. Le Qatar détient les troisièmes réserves mondiales de gaz naturel, avec plus de 25.000 milliards de m3 de réserves prouvées, et a considérablement développé cette industrie ces dernières années. La production a ainsi été multipliée par cinq entre 2000 et 2010 pour atteindre 116,7 milliards de m3, selon les chiffres du BP Statistical Review 2011. Elle a notamment progressé de 30,7% entre 2009 et 2010. Le Qatar est ainsi devenu le cinquième producteur mondial de gaz naturel, et le premier de gaz naturel liquéfié. Et aussi le premier émetteur de CO2 par habitant, selon les Indicateurs des objectifs du millénaire pour le développement des Nations Unies.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant