Shell jugé en partie responsable de pollutions au Nigéria

le
0

Commodesk - Le tribunal de La Haye a rendu son verdict dans le procès intenté par des fermiers et pêcheurs nigérians contre Shell. La compagnie pétrolière, dont le siège social se trouve dans cette même ville des Pays-Bas, a été condamné à payer des dommages et intérêts pour une pollution, mais a été dédouané de toutes responsabilités dans quatre autres cas.

La firme anglo-néerlandaise devra indemniser des victimes du village d'Ikot Ada Udo, où des déversements pétroliers ont été constatés en 2006 et 2007. « Pour la première fois, une juridiction a condamné Shell pour des dommages environnementaux au Nigéria, ce qu'aucun tribunal nigérian n'était parvenu à faire », se réjouit l'ONG Milieudefensie, partie civile au procès.

En revanche, les autres plaignants ont été déboutés de leur plainte. Le tribunal considère, comme Shell, que les autres marées noires font suite à des actes de sabotage et non à des défauts dans les infrastructures.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant