Shell fait mieux que prévu au 1er trimestre avec le raffinage

le
0
REPLI MOINS MARQUÉ QUE PRÉVU DU BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AJUSTÉ DE SHELL
REPLI MOINS MARQUÉ QUE PRÉVU DU BÉNÉFICE OPÉRATIONNEL AJUSTÉ DE SHELL

LONDRES (Reuters) - Royal Dutch Shell a fait état jeudi d'un repli moins marqué que prévu de son bénéfice trimestriel ajusté, le géant pétrolier anglo-néerlandais ayant tiré parti, comme ses pairs européens BP et Total, des bonnes performances de son activité raffinage.

Le groupe, qui annoncé au début du mois le rachat de BG Group pour 47 milliards de livres (65 milliards d'euros), a précisé qu'il profiterait de cette acquisition pour optimiser sa base d'actifs.

Le résultat ajusté du premier trimestre de Shell, qui maintient un dividende inchangé à 0,47 dollar par action, a baissé de 56% à 3,2 milliards de dollars (2,9 milliards d'euros), sous le coup de la baisse des cours du brut.

Le prix du Brent s'est ainsi établi en moyenne à 55 dollars le barils sur les trois premiers mois de l'année, soit un niveau divisé par près de deux par rapport à il y a un an.

Le résultat opérationnel de l'amont (exploration & production) est tombé à 675 millions sur le premier trimestre 2015, contre 5,7 milliards il y a un an.

En revanche, celui de l'aval (raffinage & distribution), s'est établi à 2,65 milliards de dollars, contre 1,575 milliards il y a un an.

(Ron Bousso et Dmitry Zhdannikov, Benoît Van Overstraeten pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant