Shell et Chevron exploiteront du gaz de schiste en Ukraine

le
0

(Commodesk) Shell et Chevron ont remporté, le 14 mai, les appels d'offre pour explorer et exploiter des gisements de gaz de schiste en Ukraine. Les enchères avaient débuté en février dernier, Exxon, BP et Shell se sont portés candidats pour le champ d'Iouzovske (Yuzivska à l'est) et Chevron et Eni se concurrençaient pour celui d'Olesky (Olessky à l'ouest).

Les investissements des deux entreprises sont estimés au minimum à 370 millions de dollars, elles seront exemptées de la taxe à l'importation sur les équipements et du droit d'exportation de gaz de schiste, selon la politique ukrainienne d'incitation aux entreprises étrangères.

Le département américain de l'énergie évalue le potentiel gazier de l'Ukraine à 1,2 milliards de mètres cubes, pourtant le service géologique du pays estime les ressources à trois et quatre milliards de mètres cubes de gaz pour, respectivement, les gisements d'Olesky et de Iouzovske. L'extraction de gaz est prévue pour 2018-2019, elle pourrait fournir, dès 2020, 10% de la consommation ukrainienne.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant