Sheffield FC, 158 ans et toutes ses dents

le
0
Sheffield FC, 158 ans et toutes ses dents
Sheffield FC, 158 ans et toutes ses dents

Le Sheffield FC est le père de tous, le plus vieux club de foot non universitaire au monde. Une histoire entre cricket, Blatter et vagabondages.

Le temps est au crachin dans le Yorkshire, la terre colle aux baskets à l'entrée du Coach and Horses ground de Dronfield, à quelques kilomètres de Sheffield. Un bus noir, vitres teintées et logo rouge et noir " 1857 – Sheffield FC " barre les flancs. En dessous, la baseline du club : " The world's first football club ". Ces quelques mots et le luxe du bus sont les seules choses distinguant le Sheffield FC d'un concurrent de 8e division. Ça, et des matchs amicaux contre l'Inter Milan et le Borussia Dortmund, sous les yeux de Sepp Blatter ou Pelé. Car être le doyen octroie quelques privilèges.

Boxing Day et premier derby au monde


Mais le temps sait aussi être dur pour les vieux. La maison du Sheffield FC se limite à des préfabriqués adossés à une petite tribune de 250 places assises. À l'intérieur, entre deux glorieuses photos, le maître des lieux souhaite la bienvenue, sourire débonnaire sur pull en laine rouge et pantalon de velours côtelé. Richard Tims , " pas encore président en 1857 ! " est le patron du club " depuis 12, 13 ans " (l'interview date de 2013, ndlr). En 1857, ce sont Nathaniel Creswick et William Prest, " deux gentlemen cricketers " qui décident d'établir le premier club non universitaire du monde. Le 24 octobre précisément, à la Parkfield House, dans la périphérie de Sheffield : " Ils ont pris les meilleures règles du jeu et ont formé un ensemble de règles sur lequel le Sheffield FC s'est développé. On n'a pas inventé le football. On a pris les meilleurs règles universitaires pour fonder le premier club de football non universitaire. " Et par la même occasion les Sheffield Rules, dont le carnet originel est précieusement conservé dans la salle des trophées, véritable musée du football amateur.

Jusqu'en 1878, le doyen conserve ses règles, malgré l'intégration en 1863 de la Football Association et ses Cambridge Rules. C'est que les lois du jeu ne sont pas encore uniformisées : ainsi, le 2 janvier de cette année, Sheffield s'en va jouer à Nottingham sous les règles locales, et deux équipes de 18 joueurs de s'affronter balle au pied. Encore, à Londres en 1866 : " La moitié du match était jouée sous les règles de Sheffield, l'autre moitié sous les règles de Londres. Tout s'ajustait au fur et à mesure, nous étions pionniers. " Mais avant d'en arriver là, une question taraude : contre qui peut-on jouer lorsqu'on est le…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant