Sharp : la descente aux enfers

le
0
Publicités pour Sharp dans un magasin à Tokyo. (© Y. Tsuno / AFP)
Publicités pour Sharp dans un magasin à Tokyo. (© Y. Tsuno / AFP)

Ca va mal pour Sharp. Le titre du fleuron national japonais fondait de 31% en début de matinée, du jamais vu en plus de quarante ans: il ne peut pas tomber plus bas pendant la séance de lundi en vertu des règles du marché. Le titre coté sur le Xetra perd plus de 20%.

En cause, les médias japonais qui affirment que la multinationale va procéder à une réduction de 99% de son capital pour revenir au niveau d'une PME et tenter d'éviter la faillite. Les investisseurs accordent la plus grande foi à ces informations qui étalent au grand jour les «plans à l'étude» chez Sharp, laquelle s'ingénie à tout nier, sans pouvoir masquer la gravité de sa situation. En mars déjà, l'agence de notation financière Standard & Poor's avait décidé de dégrader de 3 crans à CCC+ la note de Sharp.

Bloc "A lire aussi"

«A l'heure actuelle, nous réfléchissons à diverses possibilités, y compris l'émission d'actions préférentielles ou la réduction de capital, mais rien n'a été décidé», a assuré Sharp lundi dans un bref communiqué. «Nous ferons part de nos choix lors de la présentation de nos résultats et de notre plan d'affaires à moyen terme le 14 mai.»

Reste que les fuites sont considérées comme suffisamment crédibles pour que les donneurs d'ordres se mettent à l'abri. C'est qu'une telle

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant