Sharp défie Apple et Samsung avec un smartphone plein écran

le
0
Sharp défie Apple et Samsung avec un smartphone plein écran
Sharp défie Apple et Samsung avec un smartphone plein écran

Le pionnier japonais de l'affichage à cristaux liquides, Sharp, a présenté lundi à Tokyo un smartphone "Aquos Crystal" conçu pour l'opérateur japonais SoftBank et sa filiale américaine Sprint, un modèle haut de gamme doté d'un écran LCD quasi dépourvu de bordure.En co-développant des appareils potentiellement attractifs pour les marchés américain et japonais, SoftBank veut mettre à profit sa stature de groupe multinational capable de proposer des produits uniques, de meilleur niveau à un prix compétitif."C'est presque comme si l'on n'avait qu'un écran dans la main, sans cadre autour", se vante Sharp qui, avec ce "design futuriste", défie sans le dire les produits de l'américain Apple et du sud-coréen Samsung, concurrents dont il est au demeurant l'un des principaux fournisseurs d'écrans.L'absence de bordures permet de nouvelles possibilités de navigation par un type inédit de raccourcis tactiles, assure Sharp dans le dépliant présentant ces nouveaux appareils imaginés avec SoftBank.L'écran de cette nouvelle gamme de smartphones est de type S-CG Silicon, une technologie qui permet non seulement une meilleure résolution mais aussi la possibilité de concentrer les fonctions électroniques, d'où la réduction de l'épaisseur du cadre.Sharp a également choisi une technologie audio signée harman/kardon, une marque réputée pour la qualité de ses produits dont l'image est aussi souvent associée à celle d'Apple.Ce smartphone, proposé en quatre coloris pâles métallisés, est aussi équipé d'une technologie de recherche par reconnaissance de caractères qui permet de lancer une requête sur internet en photographiant des mots (sur un produit, une enseigne, etc.) et de traduire automatiquement un texte (par exemple un menu de restaurant) en le cadrant simplement.La gamme Aquos Crystal sera d'abord lancée au Japon via SoftBank Mobile à la fin du mois, puis ultérieurement aux Etats-Unis via Sprint. Une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant