Sharp consacre plus d'attention à l'offre du taïwanais Hon Hai/Foxconn

le
0
Sharp consacre plus d'attention à l'offre du taïwanais Hon Hai/Foxconn
Sharp consacre plus d'attention à l'offre du taïwanais Hon Hai/Foxconn

Les membres du conseil d'administration du groupejaponais Sharp consacrent plus d'attention à l'offre de reprise présentée par le groupe taïwanais Hon Hai, maison-mère de Foxconn, sans pour autant écarter le plan de sauvetage du fonds semi-public japonais INCJ, a annoncé jeudi le PDG du groupe.Les administrateurs de Sharp, société en grande difficulté, se sont réunis jeudi matin. "Il ne s'agissait pas de choisir définitivement, mais d'examiner les offres", a insisté Kozo Takahashi lors d'une conférence de presse. "Nous n'avons pas décidé à qui donner la priorité. Tout en étudiant les propositions, nous consacrons plus de ressources (à l'étude de l'offre) de Hon Hai"."Nous allons continuer les discussions avec les deux dans l'espoir de prendre une décision dans environ un mois", a-t-il précisé.M. Takahashi a souligné que le groupe souhaitait plutôt une restructuration qui ne passe pas par un démantèlement de l'entreprise comme le propose l'INCJ, même s'il a admis que des synergies importantes seraient possibles entre les deux compatriotes. Selon des informations de presse, le fonds japonais envisagerait de placer dans une société à part l'activité des LCD pour la marier ensuite au concurrent et compatriote Japan Display, qu'a créé le même INCJ en 2012.Hon Hai au contraire préserverait l'intégrité de l'entreprise plus que centenaire et conserverait la direction, d'après les médias."Pour Sharp, qui a plus de 100 ans, il est important que puisse être perçu un potentiel de croissance en gardant les gènes de la société", a expliqué M. Takahashi.Et d'insister sur le fait que cela concernait non seulement les LCD, mais aussi d'autres activités comme celles des appareils électroménagers notamment, qui sont aussi centrales et stratégiques pour Sharp.L'INCJ aurait aussi proposé de regrouper les divisions des appareils électroménagers et des caisses enregistreuses de commerces avec ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant