Shanghai s'enfonce dans le rouge

le
0
Les investisseurs s'inquiètent du ralentissement de la croissance chinoise au troisième trimestre et des nouveaux sommets atteints par l'inflation. Shanghai recule de 0,92% vers 8h20. A la clôture, le Nikkei résiste, ne perdant que 0,05% à 9376,48 points.

Bien qu'il soit légèrement moins important qu'attendu, le taux de la croissance de la Chine a ralenti au troisième trimestre. De 11,9% au premier trimestre, puis 10,3% au deuxième, il est passé à 9,6% au troisième. Pour les experts, la Chine a trouvé une «voie moyenne» entre surchauffe et baisse sérieuse.

Les statistiques diffusées jeudi font également ressortir une inflation en hausse de 3,6%, une augmentation sans précédent depuis 23 mois, mais qui était attendue. Le pays devra dès lors réaliser de nombreux efforts pour atteindre les 3% d'inflation qu'il s'est fixé pour cette année. Ces poussées inflationnistes ont poussé la Banque centrale chinoise à relever de 0,25% ses taux directeurs. Une décision qui reflète la confiance du pouvoir dans la solidité de la reprise économique.

Pourtant de confiance il n'en est pas trop question ce jeudi. Bien au contraire. Les principales Bourses japonaises et chinoises réagissent plus ou moins mal à ces chiffres. Il

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant