Shanghai : Gillot règles ses comptes avec Dugarry

le
0
Shanghai : Gillot règles ses comptes avec Dugarry
Shanghai : Gillot règles ses comptes avec Dugarry
Dans un long entretien accordé à La Voix du Nord, Francis Gillot, ancien entraîneur de Bordeaux, a réglé ses comptes avec les consultants de Canal+, Pierre Menès et Christophe Dugarry. Il a dénonce également le copinage.

Nommé entraîneur à Shanghai il y a quelques semaines, Francis Gillot a accordé un long entretien à La Voix du Nord. L'ancien entraîneur de Bordeaux s'en est pris aux consultants de Canal+ Pierre Ménès et Christophe Dugarry et dénonce le copinage dans le milieu. « Trop de choses dans l'environnement me dégoûtent. Les entraîneurs qui ont des copains à Paris peuvent être derniers, tout va bien, s'étrangle-t-il. J'ai horreur du copinage ! C'est trop voyant. Je vois Cartier (ndlr : entraîneur de Metz), Der Zakarian (Nantes) faire du super boulot, on n'en parle pas. Ils ne squattent pas à Paris... Girard (Lille) et Dupraz (Evian-Thonon-Gaillard) se font attaquer car ce sont des grandes gueules, comme moi. »

Il poursuit en prenant la défense de René Girard qu'il estime trop attaqué « surtout par la même personne, Pierre Ménès, qui m'a déglingué ». « Girard, c'est le Gillot de l'an dernier. Avant, c'était Antonetti. Avant, Lacombe. Faut arrêter! Mais comment peut-il parler comme ça d'un entraîneur champion avec Montpellier, devant Paris ? Si on prend Lille, Garcia c'est le meilleur du monde. Mais il avait Hazard, Sow, Gervinho, Cabaye, Debuchy, Rami, Chedjou. Lille aujourd'hui, ce n'est pas celui d'il y a trois ans. »

« Dugarry voulait placer son copain Zidane à Bordeaux »

Il estime enfin que son départ de Bordeaux en juin dernier n'est pas étranger à ces man½uvres entre copains. « Dugarry a dit que j'étais dépressif, tout le monde a suivi, s'agace-t-il. Ma famille, mes amis, mon staff n'en revenaient pas. Je suis tout l'inverse. C'est vrai que je n'ai pas envie de sourire à certains journalistes. Je ne suis pas hypocrite. Après, Dugarry, tu comprends en fin de saison qu'il voulait placer son copain Zidane à Bordeaux. Donc il fallait que je dégage. Ménès, lui, c'était Gourcuff qu'il voulait placer... »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant