Shang Xia, première marque de luxe chinoise à Paris

le
0
La filiale d'Hermès a ouvert à Paris sa première boutique hors de Chine, trois ans après son lancement à Shanghaï.

Shang Xia? En chinois, cela signifie dessus-dessous. «C'est aussi une philosophie qui consiste à prendre l'héritage du passé pour l'emmener vers l'avenir», décrypte Jiang Qiong-er, fondatrice en 2010 de la griffe, première marque de luxe chinoise et 90% made in China. Le reste provient d'Inde et de Mongolie. Cette fille d'architecte chinoise, formée à l'école des beaux-arts à Paris aux débuts des années 2000, s'inspire de la dynastie Ming pour dessiner ses meubles, des Han pour les vêtements et des Song pour la décoration. La production est confiée à une trentaine d'ateliers d'artisans d'art.

L'aventure a commencé en 2006, lors d'une rencontre de Jiang Qiong-er, alors à la tête d'une agence de design en charge de la confection des vitrines des boutiques chinoises d'Hermès, avec Patrick Thomas et Pierre-Alexis Dumas, respectivement gérant et ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant