Shalit : cinq ans de tractations

le
0
Le bras de fer se termine par un succès du mouvement, sans doute le premier depuis sa victoire électorale contre le Fatah en 2006.

Envoyé spécial à Gaza

Le Hamas se prépare à célébrer triomphalement la libération des prisonniers palestiniens. Cinq ans après la capture de Gilad Shalit, et au terme de longues tractations, le mouvement islamiste au pouvoir à Gaza a finalement obtenu l'essentiel de ses revendications. 450 prisonniers condamnés à de lourdes peines pour des attentats doivent être libérés ce mardi en échange du soldat israélien. Plus de 500 autres dans les deux mois qui viennent. En tout, 1027 Palestiniens détenus dans les prisons israéliennes devraient être remis en liberté.

«C'est un grand succès», dit Mahmoud Zahar, l'une des principales figures du Hamas à Gaza, qui fut étroitement associé aux négociations. «Ce n'est pas seulement celui du Hamas : seuls 60 % des prisonniers libérés sont de notre mouvement. Les autres appartiennent au Fatah, au Djihad islamique et à d'autres organisations, souligne- t-il. Les négociations ont été très difficiles : ça a

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant