SFR : Vivendi a choisi Numericable, mais le débat «continue», selon Montebourg

le
24
SFR : Vivendi a choisi Numericable, mais le débat «continue», selon Montebourg
SFR : Vivendi a choisi Numericable, mais le débat «continue», selon Montebourg

Comme le Parisien l'a annoncé vendredi matin, le groupe Vivendi a officiellement choisi Numericable pour le rachat de SFR, sa filiale telecom, écartant l'offre concurrente de Bouygues. Dès ce matin, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg, favorable à Bouygues, avait confirmé la préférence de Vivendi pour Numericable.

Le conseil de surveillance «a décidé d'entrer en négociations exclusives avec Altice (maison-mère de Numericable) pour une période de trois semaines», sur la base d'une offre qui prévoit un paiement de 11,75 milliards d'euros pour Vivendi, ainsi que l'attribution de 32% du capital de la nouvelle entité, précise le groupe dans un communiqué.

Le gouvernement, par la voix de son ministre de la Consommation Benoit Hamon, a «pris acte» de cette décision. «Ce rapprochement, s'il devait se confirmer, devra être examiné et validé par les autorités compétentes, l'ARCEP (ndlr: autorité de régulation des télécoms) et l'Autorité de la concurrence», a-t-il souligné.  «Dans ce dossier, le gouvernement est particulièrement vigilant à la question de l'emploi, de l'investissement ainsi qu'aux tarifs et services offerts aux consommateurs», a-t-il ajouté.

Numericable «répond le mieux à l'objectif» du groupe

Après avoir étudié les deux offres émanant d'Altice et de Bouygues, Vivendi a choisi celle du mariage avec Numericable qui «est la plus pertinente pour les actionnaires et les salariés du groupe et (qui) offre la meilleure sécurité d'exécution». Pour Vivendi, la proposition d'Altice «répond le mieux à l'objectif (du groupe) de devenir rapidement un acteur européen majeur des médias et des contenus et de renforcer SFR comme un acteur dynamique du très haut débit fixe et mobile».

Toutefois, à l'issue de ces trois semaines de réflexion, «le conseil de surveillance se réunira à nouveau pour examiner les suites à donner et s'il doit en conséquence mettre un terme aux ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fbordach le dimanche 23 mar 2014 à 18:54

    Le débat ou les pressions? Capitalisme de connivence!

  • psdi le samedi 15 mar 2014 à 20:04

    Que c'est fort : Rachat de SFR : Montebourg, en verve et contre tous.

  • fgino le samedi 15 mar 2014 à 16:51

    Face à ses lourds échecs, le gouvernement devrait se consacrer au redressement de la France au lieu de multiplier les polémiques et les attaques contre l'opposition

  • fgino le samedi 15 mar 2014 à 16:49

    Montebourg a perdu la guerre mais il dit ne pas avoir perdu la bataille !! RIGOLO !!

  • knbskin le samedi 15 mar 2014 à 13:17

    Qu'il aille donc redresser Elsa et qu'il nous foute la paix ! :D

  • M4328752 le samedi 15 mar 2014 à 11:08

    on ne nous parle que du positif, normalement, il y a une thèse et une anti-thèse. Bizarrement, on ne nous parle pas des choses qui fâchent.

  • s.thual le samedi 15 mar 2014 à 10:47

    ce nul il parle comme s il avait déjà travaillé ,que dire de cette intervention qui dans n importe quel autre pays serait sanctionnee par l autorité des marchés boursiers vu les mouvements entrainés sur les titres concernés,,, peut etre est il interessé???

  • M5062559 le samedi 15 mar 2014 à 09:59

    acheach je retiens votre mot de ponctionnaires. il est tout à fait adaptés à la sitaution des hommes politiques, syndicalistes et de nos fonctionnaires, ....

  • M5062559 le samedi 15 mar 2014 à 09:56

    Montebourg est incompétent, on le sait depuis longtemps. Par contre, dans d'autres situation, il pourrait basculer dans un autoritarisme bafouant les lois. Bon une vrai graine de dictateur de plus. la liste s'allonge avec TAUBIRA, HAMON, MELANCHON, VALLS, ....

  • acheach le samedi 15 mar 2014 à 09:50

    montebourg au lieu de te plaindre comme une gonzesse la deja une question pourquoi avec tes copains tu as dis oui au GATT et a Maastricht et pourquoi tu dis oui au traite transatlantique ?