SFR prêt à faire cavalier seul

le
0
Son PDG Jean-Yves Charlier a fermé la porte à un rapprochement avec un autre opérateur.

La filiale de Vivendi est à un tournant de son histoire. Elle s'apprête à quitter le giron de sa maison mère pour devenir indépendante, loin du pôle médias. Cette opération pourrait être effective «dès 2014». L'opérateur télécoms pourrait alors jouer un rôle central dans la consolidation du marché français des télécoms, alors que les analystes spéculent sur un rapprochement avec Numericable.

Un rôle qu'a toutefois nuancé Jean-Yves Charlier, le PDG de SFR, qui s'exprimait ce mercredi lors du Digiworld Summit à Montpellier. «Notre groupe n'a pas besoin de s'adosser à d'autres acteurs en France pour mener sa stratégie. Nous avons la taille d'un grand opérateur monopays» a-t-il affirmé, fermant la porte, du moins pour le moment, à l'idée d'un rapprochement capitalistique avec un autre acteur du marché. Pour l'heure, SFR se concentre sur la mutualisation de ses réseaux mo...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant