SFR/Numericable: une alliance qui repose sur la convergence fixe-mobile

le
0
SFR/Numericable: une alliance qui repose sur la convergence fixe-mobile
SFR/Numericable: une alliance qui repose sur la convergence fixe-mobile

Altice a finalement réussi a convaincre Vivendi de lui vendre SFR avec un projet basé sur la synergie entre le câblo-opérateur Numericable, très fort dans l'internet fixe, et SFR, qui a fortement investi dans le mobile, pour en faire un "champion du très haut débit fixe-mobile".Le conseil de surveillance de Vivendi a décidé samedi "à l'unanimité" de vendre SFR à Numericable et sa maison-mère Altice plutôt qu'à Bouygues, après des semaines de suspense et une lutte acharnée entre les deux postulants.Le nouvel ensemble représente environ 28,2 millions d'abonnés, dont 1,7 million pour Numericable et 26,5 millions pour SFR, deuxième opérateur télécom français (21,3 millions clients mobiles et 5,2 millions pour le fixe). Orange, le leader du marché français, totalise pour sa part 29,2 millions de clients (19,1 millions pour le mobile, et 10,1 millions pour le fixe).Vivendi a justifié ce choix en soulignant notamment "la qualité du projet industriel" d?Altice/Numericable qui repose "sur une convergence mobile-fixe, avec des synergies découlant de l?interdépendance des réseaux respectifs des deux entités fusionnées".Cette convergence est indispensable à l'heure où le marché fait la part belle aux opérateurs télécoms qui peuvent proposer au consommateur une offre complète composée de l'internet et des communications fixes et mobiles, plus différents services comme la télévision, dans des offres dites "quadruple play".Or le groupe Numericable, bâti par acquisitions successives d'entreprises spécialisées dans le câble, a aujourd'hui un bon réseau fixe. Il proposait jusqu'ici des offres mobiles à ses clients en louant le réseau de Bouygues Telecom, à défaut d'avoir un réseau mobile propre. - Priorité aux investissements - En rachetant SFR, Numericable disposera donc d'un solide réseau mobile, mais SFR bénéficiera également de cette union en ce qui concerne le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant