SFR-Numericable : un projet qui fait sens !

le
0

(lerevenu.com) - La messe n'est pas dite mais pour Patrick Drahi,  c'est tout comme : «J'ai personnellement très peu de doutes» a assuré le patron d'Altice, que Vivendi a choisi pour négocier en exclusivité le rachat de SFR. Préféré à Bouygues, le holding contrôlant Numericable a trois semaines - jusqu'au 4 avril - pour parvenir à finaliser son offre, qui prévoit le paiement à Vivendi de 11,75 milliards d'euros et l'attribution de 32% de la future entité.

Patrick Drahi est convaincu que ce projet s'inscrit dans «le sens de l'histoire», celui d'une explosion des besoins en bande passante et d'une interpénétration croissante du fixe et du mobile. L'ambition étant de faire jouer les évidentes complémentarités entre Numericable et SFR pour donner naissance à un futur géant du très haut débit, fixe et mobile. La filiale de Vivendi est en train de déployer la 4G. Mais SFR, grâce aux rachats de LDCom et Cegetel, dispose aussi d'un réseau fibré longue distance. Connecté aux terminaisons câble, il permettrait de relier «très facilement», selon le patron d'Altice, 12 millions de foyers à la fibre dès 2017. 

Les synergies sont estimées à 1,1 milliard d'euros par an. Elles proviendront de la migration de clients fixe de SFR sur le réseau de Numericable, de la baisse des frais de réseaux, de l'optimisation des achats et dépenses marketing (seule la marque SFR subsistera), etc. A moyen terme, la nouvelle entité vise une hausse de 2

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant