SFR-Numericable : Patrick Drahi dit ses quatre vérités au Sénat

le , mis à jour à 23:34
1
SFR-Numericable : Patrick Drahi dit ses quatre vérités au Sénat
SFR-Numericable : Patrick Drahi dit ses quatre vérités au Sénat

Êtes vous intéressé à investir dans les zones rurales ? Qui sont les prêteurs de vos 51 milliards de dette ? Avez-vous des projets de rapprochement avec un autre opérateur ? Payez-vous tous vos impôts en France alors que vous avez été cité dans les Panama papers ? Quelle est votre vision de la liberté de la presse ? Vous trouvez que les Français ne travaillent pas assez, quelle est selon vous le bon temps de travail....? Quand la commission des affaires économiques reçoit Patrick Drahi, patron du groupe SFR-Numericable, les questions fusent. Évidemment, car le patron boulimique à la parole rare. Ce mercredi matin, donc, il s'explique.

Sur le rural. «Quand j'ai commencé, personne ne croyait dans le câble, c'était difficile de trouver de l'argent public. Mais j'ai commencé petit et les territoires ruraux, c'est mon avenir. Je vise 22 millions de logements "fibrés" en 2022. Depuis trois ans, SFR n'était pas très actif, mais je viens d'arriver et le groupe, racheté fin 2014, sera présent à tous les appels d'offre. On me limite avec le plan numérique, alors que je veux investir. Je ne vois pas pourquoi il n'y aurait qu'un réseau qui se développe, celui d'Orange! Faisons 50-50 ! Le Plan fibre, c'est nous qui allons atteindre les objectifs. En 2017, Orange sera à 9 millions de prises, nous serons à 12 !»

Différence Fibre/FTTH (fibre de bout en bout). «La semaine dernière, nous avons réussi sur notre réseau câble un test à 10 giga bits/seconde !!! il n'y a qu'en France qu'on pose cette question. Mon plus gros centre de recherche est au Portugal, on les sous-estime mais il sont très performants.»

Qualité de service. «En un an, SFR est passé de 33% à 65% de couverture 4G quand d'autres sont passés de 65 à 75%. On fait de gros efforts. Notre ratio investissement/chiffre d'affaires est le plus important du secteur. Nous sommes passés de 1,4 milliards d'euros à 2,3 milliards d'euros cette ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • blackmax il y a 10 mois

    SFR non merci !