SFR-Numéricable : Drahi, le patron d'Altice, ne résidera pas en France

le
0
SFR-Numéricable : Drahi, le patron d'Altice, ne résidera pas en France
SFR-Numéricable : Drahi, le patron d'Altice, ne résidera pas en France

Patrick Drahi, le patron d'Altice, a commencé à détailler les contours du rapprochement de SFR et Numéricable lors d'une conférence de presse ce lundi matin.

L'homme d'affaires franco-Israélien, installé en Suisse, a promis d'investir massivement en France mais ne compte pas rapatrier dans l'Hexagone sa résidence fiscale. «Je n'ai pas prévu de faire rentrer ma famille en France», a-t-il déclaré. «Je vais déjà investir 3 milliards d'euros en France, c'est un rapatriement massif. Si tous ceux qui investissent dans ce pays rapatrient leurs capitaux en France, je fais pareil qu'eux demain matin», a-t-il ajouté.

Le gouvernement lui avait demandé de rapatrier sa résidence fiscale

Le patron de la holding de Numéricâble répondait ainsi aux critiques des ministres Arnaud Montebourg (redressement productif) et Fleur Pellerin (économie numérique) qui lui avaient demandé de rapatrier sa résidence fiscale en France. Pendant le week-end, son entourage avait déjà fait remarquer qu'il était résident de la Suisse depuis 1999, année où il avait été muté à la tête d'UPC Europe, et que sa famille y résidait. Cette question n'avait jamais été soulevée auparavant alors qu'il est depuis longtemps propriétaire de Numericable, société française payant des impôts en France.

«Ce qui est important, c'est que je vais passer beaucoup de temps à Paris, représenter l'entreprise, passer le temps nécessaire pour animer les équipes. Je serai ici (à Paris, NDLR) le temps nécessaire, je ne vais pas investir tous ces milliards sans y veiller personnellement», a encore expliqué Patrick Drahi ce lundi.

Patrick #Drahi : "Je ne crois que Madame Michu qui achète 1 Giga s'intéresse au fait que je vive en Suisse." #MadameMichu @Numericable? Jérôme Godefroy (@jeromegodefroy) 17 Mars 2014

SFR "marque forte", "nous allons rebrander les boutiques Numericable en ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant