SFR lance une box premium avec surveillance du domicile

le
0
SFR lance une box premium avec surveillance du domicile
SFR lance une box premium avec surveillance du domicile

SFR, deuxième opérateur français en passe d'être racheté par le câblo-opérateur Numericable, a présenté mardi une nouvelle box internet destinée à ses clients haut de gamme, associée à un service de surveillance à distance du domicile, à l'appui de sa politique de segmentation de ses offres. "Cette offre est dédiée aux foyers qui ont un usage avancé" en termes d'équipements électroniques et de contenus, comme les familles avec enfants, a expliqué le directeur exécutif Grand Public de SFR, Franck Cadoret, lors d'une conférence de presse. La semaine précédente, SFR avait présenté une box à bas coût destinée aux clients de sa marque sur internet RED, ciblant plus particulièrement les jeunes.Son offre premium, disponible le 3 juin au prix de 45,99 euros par mois (ou 48,99 euros avec le décodeur), permettra à ses clients d'accéder depuis la box à des contenus enrichis: le sport avec beIN Sport, un bouquet de chaînes divertissement et jeunesse, ou encore les appels illimités 24/24 vers tous les mobiles d?Europe.SFR ajoute à cette box un service de contrôle intelligent de la maison qui permet par exemple de recevoir des alertes sur son smartphone concernant le détecteur de fumée ou la caméra installés à son domicile.Ce service lancé il y a deux ans et baptisé Home est déjà relié à 300.000 objets connectés et l'opérateur prévoit qu'un million d'appareils y seront connectés à la fin de cette année grâce à cette offre, a assuré M. Cadoret.Au-delà du kit de sécurité fourni gratuitement aux clients (il comprend une sirène, une caméra nocturne et un détecteur d'ouverture), SFR souligne qu'il a mis en place une plateforme ouverte aux professionnels du bâtiment pour inventer de nouveaux services domotiques.SFR a déjà pour partenaire le fabricant de matériel électrique Legrand, le géant de l'électronique Philips et Europ Assistance.SFR ambitionne maintenant de se lancer dans le contrôle des dépenses ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant