SFR et Numéricable ont signé leur acte de mariage

le
0
SFR et Numéricable ont signé leur acte de mariage
SFR et Numéricable ont signé leur acte de mariage

L'accord "définitif" scellant le rapprochement entre l'opérateur SFR et le câblo-opérateur Numericable a été signé vendredi, ont annoncé dans un communiqué commun leurs maisons-mères Vivendi et Altice.Le 5 avril, Vivendi avait finalement retenu l'offre de Numericable pour le rachat de sa filiale de téléphonie mobile SFR, rejetant celle de Bouygues, pourtant soutenue par les pouvoirs publics."Vivendi, Altice et Numericable annoncent avoir signé aujourd?hui l?accord définitif de rapprochement entre SFR et Numericable à l?issue d?un dialogue très constructif avec les instances représentatives du personnel concernées", selon le communiqué.Vivendi rappelle que cette offre correspondait "au projet industriel le plus porteur de croissance, le plus créateur de valeur pour les clients, les salariés et les actionnaires, et répondant le mieux aux objectifs tant de SFR que de Vivendi".Le tandem Altice/Numericable avait proposé 13,5 milliards d'euros en numéraire à la réalisation de l'opération, ainsi qu'un complément éventuel de prix de 750 millions d'euros. "Le jour de la réalisation de cet accord, Vivendi recevra 13,5 milliards d?euros (hors ajustements) et conservera une participation de 20% dans le nouvel ensemble, avec la possibilité de la céder ultérieurement après une période d?incessibilité d?un an", précise vendredi le communiqué.Les deux groupes soulignent cependant que la réalisation de cet accord est "soumise à certaines conditions, notamment l?obtention des approbations des autorités administratives compétentes".Le projet de fusion fait notamment l'objet d'un examen de l'autorité française de la concurrence. Vivendi et Numericable espèrent boucler la cession de SFR avant la fin 2014, ou début 2015 en cas de complications avec les autorités de la concurrence.L'annonce vendredi de la signature de l'accord "définitif" de rapprochement intervient alors que les ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant