SFR et Bouygues Telecom tentent le réseau commun

le
0
Les deux opérateurs pourraient ainsi améliorer leur rentabilité et proposer une meilleure couverture du territoire.

L'arrivée de Free sur le marché français de la téléphonie mobile, en janvier 2012, continue de provoquer des répercussions en chaîne. Bouygues Telecom et SFR, filiale de Vivendi, sont entrés «en négociations exclusives dont l'objet est d'aboutir à un accord de mutualisation d'une partie de leurs réseaux mobiles», ont indiqué les deux opérateurs. «Nous voulons rétablir un équilibre entre les acteurs français du mobile, qui a été altéré par l'arrivée de Free en France et son accord avec Orange», précise Didier Casas, secrétaire général de Bouygues Telecom.

Le quatrième opérateur a fait plonger le prix des services mobiles en France de 11,4 % en 2012, 10 fois plus que les années précédentes, avec une baisse des prix plus sévère (28,4 %) pour les abonnés des opérateurs. Conséquence: l'arrivée de Free Mobile a réduit la rentabilité d'Orange, de ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant