SFR devance Bouygues et Orange en proposant Netflix, mais seulement sur sa box Android

le
0
SFR devance Bouygues et Orange en proposant Netflix, mais seulement sur sa box Android
SFR devance Bouygues et Orange en proposant Netflix, mais seulement sur sa box Android

L'opérateur SFR a annoncé mercredi que le service américain de vidéo en ligne Netflix était désormais disponible par le biais d'une simple mise à jour pour les clients possesseurs de sa box Android, devançant ainsi Bouygues et Orange."Netflix est proposé sans engagement, à partir de 7,99 euros par mois", détaille le communiqué de SFR, qui précise que le premier mois est offert pour toute souscription Netflix avec l?offre RED+Box (3Go ou 5Go)."Le décodeur TV de SFR avec Google Play dont la commercialisation +visible+ a commencé récemment, en juin, grâce aux offres couplées avec RED va bientôt atteindre les 100.000 clients", a indiqué l'opérateur à l'AFP.Le décodeur Evolution, qui concerne tous les autres abonnés SFR à des services TV est présent dans environ 3,5 millions de foyers sur les plus de 5 millions de clients de l'opérateur.Si Netflix est donc dans un premier temps accessible seulement à une minorité de ses clients, SFR devance néanmoins ses principaux concurrents, Orange et Bouygues, chez qui le service américain ne sera disponible qu'à compter de novembre sur leurs boxes respectives.Il existait jusque-là une incertitude autour de l'attitude de SFR à l'égard de Netflix en raison de deux facteurs liés à sa cession, qui doit être validée cette automne par l'Autorité de la concurrence.Son futur propriétaire, le câblo-opérateur Numericable, l'un des plus importants diffuseurs de TV payante, aurait pu en effet par principe être peu enclin à distribuer un concurrent.Par ailleurs, son ancien propriétaire, Vivendi, qui doit conserver 20% de SFR, aurait également pu souhaiter ne pas desservir sa filiale Canal+, en première ligne face à la concurrence du groupe américain avec son offre CanalPlay.En accueillant Netflix, SFR affirme qu'il "répond aux attentes de ses clients technophiles et appétant aux services délinéarisés".Orange et TF1 réfléchiraient de leur côté à lancer une ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant