SFR: des plans de départ pour 400 millions d'économies ?

le
0

(CercleFinance.com) - Selon les Echos, la direction de SFR a trouvé hier un accord avec deux syndicats majoritaires, la CFDT et l'Unsa, en vue de supprimer 5.000 postes d'ici fin juin 2019, soit environ le tiers de l'effectif, via des plans de départ volontaires. Ce qui pourrait coûter jusqu'à 800 millions d'euros au groupe sur deux ans, mais permettrait de réduire les coûts de 400 millions par an dès 2017.

'Les deux syndicats signataires étant majoritaires, l'accord peut donc être appliqué, même si les autres organisations syndicales ne l'ont pas signé', précise le quotidien des affaires.

Pratiquement, SFR, filiale française de l'empire télécoms Altice de Patrick Drahi, organisera deux plans de départs volontaires qui interviendront l'un à la suite de l'autre. Parmi les conditions, comme en 2013, les candidats au départ pourront prétendre à deux ans et demi de salaire par année d'ancienneté. Ce qui suppose donc, selon les Echos, que SFR provisionne de 600 à 800 millions d'euros sur deux ans.

Dès 2017, ajoute le journal, la base de coûts de SFR baisserait de 400 millions d'euros par an.

L'accord prévoit également que SFR ne procédera à aucun licenciement 'sec' jusqu'en juin 2019.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant