SFR/ALTICE : l'AMF déplore une information incomplète et incohérente

le
0

(AOF) - Comme prévu, l'AMF a justifié hier soir sa décision de déclarer non conforme l'OPE lancée par Altice sur 22,5% du capital de sa filiale SFR. Le régulateur a estimé qu'il ne pouvait considérer que " l'information destinée aux actionnaires minoritaires, notamment sur la justification de la parité d'échange retenue, soit complète, compréhensible et cohérente ". Revenant sur la valorisation proposée, sur la base d'une parité de 1,6 avec l'échange de cinq actions SFR contre huit titres Altice, l'AMF a indiqué qu'elle n'intégrait pas l'effet du contrat de rémunération promis par l'opérateur.

Faute d'informations à ce sujet, l'expert n'a pu prendre en compte ce dispositif et son affirmation de l'équité de l'opération apparait donc sujette à caution.

"L'initiateur a indiqué lors du dépôt du projet d'offre publique envisager de mettre en place, par une convention, une rémunération du "modèle Altice" auprès de SFR Group et des principales filiales opérationnelles du groupe, dont les conditions et les modalités sont encore à l'étude et de telle sorte que cette rémunération n'excède jamais une fraction de l'avantage perçu par SFR Group, laquelle rémunération est estimée par des notes de recherche entre 1% et 4% du chiffre d'affaires annuel, estimation cohérente avec les anticipations de l'initiateur qui envisage une fourchette comprise au sein de cette estimation", détaille l'AMF dans son communiqué.

Enfin, l'Autorité a rappelé que la valorisation proposait par Altice correspondait au point le plus bas des fourchettes de parité retenues par l'expert.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant