SFCMC: les pertes semestrielles se creusent.

le
0

(CercleFinance.com) - Les pertes de la Société fermière du casino municipal de Cannes (SFCMC) se sont creusées au terme de son premier semestre, en raison notamment d'investissements de rénovation en cours et de tendances difficiles du côté des machines à sous.

Le groupe hôtelier et casinotier contrôlé par la famille Barrière-Desseigne a terminé le premier semestre de son exercice 2015/2016, soit à fin avril, sur un CA en baisse de 4,9% à 39,5 millions d'euros. Par segment, le CA (hébergement) hôtelier a augmenté de 11,3%, le taux d'occupation des chamnbres passant de 49,8 à 55,7% pour des recettes moyennes par chambre quasi-stables, vers 211 euros.

En revanche, du côté des jeux d'argent, 'les tendances baissières de l'activité machines à sous se sont amplifiées avec une diminution du produit brut de 10,3%', indique le groupe.

En conséquence, la perte brute d'exploitation se creuse, en passant de 1,2 à 3,2 millions. 'L'impact sur le premier semestre de la nouvelle société exploitant le futur hôtel à Saint Barthélemy, en phase actuellement de rénovation, est de - 0,9 million d'euros', souligne la SFCMC.

De ce fait, toujours sur le semestre, la perte nette part du groupe s'alourdit de près de 40%, à 4,7 millions d'euros.

Positive l'an dernier à hauteur de 8,2 millions d'euros, la position de trésorerie nette vire au rouge (- 2,6 millions en fin de période), ce qui est attribué 'essentiellement (...) à la forte saisonnalité de l'activité couplée aux investissements réalisés sur le semestre'.

Mais SFCMC 'prévoit de faire face à ses engagements financiers compte tenu des résultats attendus en fin d'année.'


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant