Sexe : les regrets les plus fréquents

le
0
En matière de passé sexuel, les hommes déplorent les occasions manquées, et les femmes les expériences décevantes.

Une série d'études menées à l'université de Californie par le Pr Andrew Galperin et ses collègues de plusieurs centres de recherche américains vient confirmer le double standard qui continue de régner en matière de sexe. À l'évidence, la pression sociale varie selon le genre. La multiplication des expériences est valorisante pour un homme, alors que le même comportement est dévalorisant pour une femme, révèlent ces travaux publiés récemment dans la revue Archives of Sexual Behavior.

Dans une première étude, 200 étudiants (122 femmes, 78 hommes) ont été soumis à deux scénarios différents. Un premier où, par excès d'hésitation (inaction), ils manquaient l'occasion d'une aventure sexuelle avec un ou une nouvelle partenaire attirant (e) et disponible rencontré (e) lors d'une soirée. Et un second où une aventure d'un soir (action) s'avérait sexu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant