Severstal, un géant replié sur la Russie

le
0
L'entreprise réalise près de 60 % de son chiffre d'affaires sur son marché domestique.

Il suffit de s'approcher à quelques kilomètres de Tcherepovets pour comprendre pourquoi cette ville, située à 400 kilomètres au nord de Moscou, est devenue le berceau du géant russe de l'acier, Severstal. Du matin au soir, cette cité industrielle de 300.000 habitants est baignée d'épaisses fumées, signalant la présence toute proche des hauts-fourneaux, qui produisent chaque année 12 millions de tonnes d'acier.

Tcherepovets doit tout à Severstal, tout comme la Lorraine fut naguère dépendante d'Usinor-Sacilor. Le budget municipal est alimenté à 70 % par l'entreprise. L'actuel maire, Oleg Kouvchinnikov, fut directeur des affaires sociales de Severstal, tandis que son prédécesseur retourna, à la fin de son mandat, travailler dans le combinat. Mais dans ce jeu complexe d'alliances financières et politiques, une seule figure domine depuis vingt ans: celle du patron, Alexeï M...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant