Seuls l'UE et Kiev peuvent modifier leur accord, dit Barroso

le
0

BRUXELLES, 1er octobre (Reuters) - Seuls Bruxelles et Kiev peuvent amender l'accord d'association et de libre échange entre l'Union européenne et l'Ukraine, a déclaré le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. La mise en oeuvre de l'accord, signé en juin et ratifié en septembre par les parlements ukrainien et européen, a été reporté au 31 décembre 2015, en signe de bonne volonté envers Moscou. Le président russe Vladimir Poutine souhaite la tenue de négociations tripartites pour amender l'accord, qui, selon Moscou, va causer du tort à l'économie russe. La Russie menace de réduire l'accès des produits ukrainiens à ses marchés si Kiev met en oeuvre l'accord dans sa version actuelle. "Nous sommes vivement préoccupés par l'adoption récente d'un décret gouvernemental russe proposant de mettre en place de nouvelles barrières douanières au commerce entre la Russie et l'Ukraine", a déclaré José Manuel Barroso dans une lettre à Vladimir Poutine, rendue publique mercredi par la Commission européenne. "L'accord d'association (entre l'UE et l'Ukraine) demeure un accord bilatéral et(...) conformément u droit international, tout amendement ne peut être entériné qu'à la demande d'une des parties et avec l'accord de l'autre", écrit-il en réponse à une lettre que le président russe lui avait adressée, à lui et au président ukrainien Petro Porochenko, le 17 septembre. Selon des responsables de l'UE, la Russie veut que soient retirés plus de 2.000 produits qui pourraient accéder sans droits de douane aux marchés de l'Union européenne. Cela concernerait un quart de ce qui est couvert dans l'accord. (Robin Emmott; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant