Seulement 88.000 nouveaux emplois créés aux États-Unis

le
0
Malgré une baisse du taux de chômage à 7,6% en mars, le nombre de créations de postes est au plus bas depuis juin 2012. Un chiffre décevant qui a fait chuter les marchés boursiers outre-Atlantique et en Europe.

De notre correspondantà Washington,

La baisse du taux de chômage aux États-Unis en mars ne trompe guère les économistes. Une fois de plus le découragement des demandeurs d'emplois explique l'essentiel du recul du taux de chômage à 7, 6%, contre 7, 7% en février. Près de 500.000 Américains ont renoncé à chercher un emploi le mois dernier, et sont sortis des statistiques du chômage.

La déception est d'autant plus grande que les créations nettes d'emplois n'ont été que de 88.000 unités, selon la première estimation du Département du travail. Les experts tablaient sur près de 200.000 postes nouveaux. Le rythme d'embauche le mois dernier est à son plus bas niveau depuis neuf mois.

La bonne nouvelle reste la révision favorable...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant