« Seul mon projet peut redresser le pays »

le
2
« Seul mon projet peut redresser le pays »
« Seul mon projet peut redresser le pays »

Il a parlé sans notes pendant plus d'une heure et demie : François Fillon, parti le premier chez les Républicains (LR) dans la course à l'Elysée, a eu tout loisir, en trois ans de campagne, de roder, peaufiner et muscler son programme. Le seul, revendique-t-il, capable de redresser, bouger et réformer le pays en profondeur. Mais doit-on le croire, lui qui a tout de même été Premier ministre tout au long du quinquennat Sarkozy ? Pour savoir s'il pourra vraiment tenir ses engagements, la rédaction du « Parisien » - « Aujourd'hui en France » et les experts de la Fondation pour l'innovation politique l'ont auditionné, dans le cadre de notre série « Demandez le programme » consacrée à la primaire de la droite.

Sur la fiscalité, le temps de travail, les régimes de retraites, mais aussi la lutte contre les djihadistes ou le « réarmement moral » du pays, il préconise un remède choc. Apparemment, cela fonctionne : après une longue stagnation, les sondages frémissent, l'installant à la place de troisième homme, aux dépens de Bruno Le Maire. Et lui qui ne croit pas aux sondages est convaincu qu'il créera la surprise le 20 novembre en se qualifiant pour le second tour — même si l'écart avec le duo favori Juppé-Sarkozy reste considérable.

Comme pour nos précédents rendez-vous avec les candidats LR (Jean-Frédéric Poisson du PCD fera l'objet d'une interview à part), nous publions l'essentiel de l'entretien, mais vous invitons à découvrir nos vidéos sur le site Leparisien.fr. Prochain rendez-vous : Nicolas Sarkozy.

 

LA FISCALITÉ.« Tout citoyen devrait payer un petit quelque chose »

 

Vous proposez une suppression de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et une hausse de deux points de la TVA. Vous voulez donc moins d'impôts pour les riches et plus pour les pauvres ?

François Fillon. Quelle caricature ! On assiste impuissants au passage de notre économie sous contrôle étranger. Car il n'y a plus ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 il y a 5 mois

    L ISF scuzate

  • M2766070 il y a 5 mois

    Et oui l OSF a fait fuir les riches, et les investisseurs sont maintenant: le Qautar, la Chine... alors arretons de se voiler la face , et faisons revenir ces gens qui dépensent et qui arrosent tout le monde, on en profitera tous