Services publics et... payants ?

le , mis à jour à 10:18
21
Services publics et... payants ?
Services publics et... payants ?

La cour des comptes, dirigée par l'ancien député socialiste Didier Migaud, a tiré la sonnette d'alarme. Comme en 2011, les Sages incitent fortement les services départementaux d'incendie et de secours (Sdis) — en clair, les pompiers — à facturer les interventions qui n'entrent pas strictement dans leurs missions, contraintes financières obligent... Si la lutte contre les feux ou les urgences doit rester gratuite, les débouchages d'égout ou les dépannages d'ascenseur peuvent, en revanche, devenir payants. C'est peu ou prou le cas en Moselle, dans l'Essonne, les Yvelines, ou encore à Paris. C'est désormais au tour du Calvados. Depuis hier, une fausse alerte incendie y est tarifée 463 €, relever une personne à domicile sans transport à l'hôpital 241 € tandis qu'une personne qui chute chez elle sans gravité paiera 241 €.

« Indigne », a aussitôt réagi Pascale Boistard (PS), secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Affaires sociales. Alors que les pompiers et les médecins urgentistes dénoncent « une décision injuste, dangereuse et inefficace, ainsi qu'une atteinte inacceptable aux principes fondamentaux du service public ».

Dans un pays où le service public demeure une pièce essentielle du modèle social, ces initiatives dérangent. Pour les uns, l'accès de tous au service public va de pair avec sa gratuité, tandis que, pour d'autres, faire payer certaines missions accessoires permet de sauvegarder l'essentiel... Il est vrai que, selon la Cour des comptes, ces « opérations diverses ne se rattachant pas directement à l'exercice des missions des Sdis constituent 16 % des interventions, alors que les recettes qui en découlent n'atteignent pas 1 % du total des recettes de fonctionnement ». Nécessité fera-t-elle loi ? Faut-il au contraire estimer le coût d'un service public au regard d'un intérêt général plus large ? La gratuité d'une bibliothèque municipale, par exemple, permettant un accès pour tous à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ppsoft il y a 8 mois

    La citation, c'est l'intelligence du benêt.

  • ffi2014 il y a 8 mois

    c est bien comme ca ils pourront payer les volontaires au tarif horaire normal,il n y a pas de raison qu ils factures des heures qui ne leur coute pas grand chose dans le seul but de dégager des bénéfices.

  • M2766070 il y a 8 mois

    Bein moi j ai toujours payer.. le calendrier, et ils sont jamais venus.. pour autre chose

  • danette4 il y a 8 mois

    Cher g.cado, un samedi soir, je me suis trouvé coincé dans un ascenseur, j appelle l'ascensoriste et qui vient nous sortir de l' ascenseur, les pompiers j'espère qu'on facture la prestation aux ascencoristes

  • teletub il y a 8 mois

    noterb, les nationales ca serait abusé, quoi que...Les bretelles de contournement pourquoi pas, ainsi que les ponts à fort traffic qui sont d'excellente affaires, ca nous pends au nez puisque c'est déja le cas chez nos amis anglais. Clientèle captive qui ne bronche pas pour les augmentations de tarifs de 10% et plus d'une année sur l'autre, frais d'entretien quasi nul, peu de personnel, les fonds de pensions adorent.

  • noterb1 il y a 8 mois

    @ M 8552219 Vous avez de saines lectures . alors je vous propose une partie de la réponse à votre question : je peux payer mes impôts ( 80 milliards de fraude ) et cela permettra de payer les pompiers ! sans demander de contribution à ceux qui ne fraudent pas .

  • noterb1 il y a 8 mois

    Réjouissons nous braves gens bientôt nous paierons tout : l'école , l'université , les routes nationales , l'hôpital etc ... et on atteindra enfin l'objectif : enrichir les 1 % qui ramassent 99 %ù de la valeur créée . Le plus marrant c'est que les gens finissent par être intoxiqué par les médias et croient que c'est nécessaire ! De fait faire payer le public c'est plus facile que de récupérer les 60 à 80 milliards de fraude fiscale ... C'est un choix .

  • calippe3 il y a 8 mois

    Diminuez nos impôts et faire payer le service pourquoi pas .....

  • mxnagg il y a 8 mois

    Âpres Réflexions si ça concerne des Personnes, ou des risques pour des personnes : Gratuits. Si ça concerne des Biens Matériels Payants.

  • gendrefr il y a 8 mois

    les services publiques ne sont pas gratuites: c'est pour cela que l'on paye des impots( tva, taxe divers ....).