Service minimum pour United, la Roma régale

le
0
Service minimum pour United, la Roma régale
Service minimum pour United, la Roma régale

Grâce à Ibra, Manchester Utd décroche sa première victoire européenne cette saison mais n'a pas convaincu. Tout le contraire de la Roma, grâce à l'increvable Totti, et du Zénith, auteur du carton de la soirée. La belle histoire est pour les Irlandais de Dundalk, qui décrochent une victoire historique.

KRC Genk 3-1 US Sassuolo

Buts : Karelis (8e), Bailey (25e), Buffel(61e) pour Genk // Politano (65e) pour Sassuolo

Victorieux 3-0 de son premier match à domicile face à Bilbao, les Italiens de Sassuolo se déplaçaient en Belgique avec pas mal de confiance. Un peu trop peut-être : dès le début de partie, Karelis ouvre le score pour Genk en devançant la sortie de Consigli. Le portier de Sassuolo n'est pas plus à la fête sur le but du 2-0, avec un Bailey opportuniste, qui profite d'un ballon mal repoussé par le malheureux gardien. 2-0 à la pause, puis 3-0 juste après l'heure de jeu grâce à Buffel, la fête est totale. Malgré la réduction du score de Politano, Genk marque ses trois premiers points dans le groupe F après sa défaite face au Rapid de Vienne lors de la première journée.


Manchester United 1-0 FK Zorya Louhansk

Buts : Ibrahimovic (69e) pour United

Dans un Old Trafford loin d'être plein et franchement endormi, Manchester United a gagné, mais Dieu que ce fut pénible, encore… Pourtant, vexé de la défaite face à Feyenoord, Mourinho avait cette fois décidé d'aligner une grosse équipe, avec Ibra, Rashford et Pogba notamment. Mais la prestation d'ensemble a encore été franchement poussive. Que retenir de la première période ? Une seule chose : la transversale qui empêche le missile de Rashford de se transformer en but. Et la seconde période ? Il y a le but évidemment, le seul de ce match, signé Ibra sur un service involontaire de Rooney, qui venait d'entrer en jeu. L'ancien Parisien met fin à une série de quatre matchs sans marquer. Romero, titularisé dans les buts de MU, a tout de même dû s'employer face à Paulinho pour empêcher une nouvelle grosse déconvenue… Seul le résultat compte, c'est ça qu'on dit dans pareil cas ?


Olympiakos 0-1 APOEL…








Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant