Serie A, une affaire de perspective

le
0
Serie A, une affaire de perspective
Serie A, une affaire de perspective

Pendant que la Juventus continue tranquillement son chemin en tête de la Serie A, la Roma retrouve le succès grâce à ses jeunes pousses. L'Inter se reprend enfin, le Napoli et le Torino ne s'arrêtent plus. Mais l'événement du week-end est ailleurs avec Carlos Tévez, à l'origine du premiers cours de perspective de l'histoire du football. Les profs de maths peuvent dire merci.

  • L'équipe du week-end : l'Inter
    Déjà plus convaincante en milieu de semaine dernière en Coupe d'Italie à Naples, l'Inter a enfin retrouvé le chemin du succès ce dimanche. La basse-cour de San Siro a gloussé contre Palerme avec une solide victoire 3-0 signée Guarin et Icardi (doublé) les deux joueurs à l'origine d'une brouille avec les supporters à Sassuolo. L'équipe de Mancini commence doucement à trouver ses marques à l'image de ses recrues Shaqiri et Brozovic. Les nerazzurri comptent toutefois 13 points de retard sur la troisième place. Défi difficile.

  • Vous avez raté Fiorentina-Atalanta et vous n'auriez pas dû
    Après avoir redémarré l'année par une horrible défaite à Parme, la Fiorentina assure le spectacle depuis. Le Stadio Artemio Franchi a encore pu en témoigner ce dimanche avec un match à rebondissement et une victoire arrachée à la 89ème par Pasqual (3-2). Plus tôt dans le match, la Viola, menée 1-0, avait inversé la tendance grâce à Basanta et Diamanti auteur de son premier but depuis son retour en Italie. Boakye avait ensuite remis les compteurs à zéro mais c'était sans compter sur le capitaine florentin qui offre une victoire précieuse aux siens, désormais quatrièmes à 7 points du podium.

  • Le joueur du week-end : Daniele Verde
    La belle histoire du week-end. Pur produit du centre de formation romain, Daniele Verde a permis à la Roma de retrouver le succès contre Cagliari (2-1), pour sa première titularisation en championnat. L'ailier giallorosso de 18 ans, qui ne gagne pas le SMIC, a étonné tout son monde avec une superbe prestation ponctuée de deux passes décisives. La Roma repasse au vert.

  • Les images du week-end
    Un brin rancunier, Mauro Icardi n'a pas célébré son doublé contre Palerme. L'attaquant a toutefois discuté avec ses supporters à la fin de la rencontre, sans coup de gueule cette fois, pour apaiser les tensions.



    Séance de stretching pour Dries Mertens et le Napoli qui poursuit sa bonne...














  • Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

    Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
    Devenez membre, ou connectez-vous.
    Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant