Serie A : Tops et flops de la 1re journée

le
0
Serie A : Tops et flops de la 1re journée
Serie A : Tops et flops de la 1re journée

La première journée du Championnat d’Italie s’est disputée ce week-end. Voici nos tops et nos flops de la Serie A qui a déjà débuté avec plusieurs faits marquants.

LES TOPS Carlos Bacca (AC Milan) Depuis le début du mercato, il a été annoncé sur le départ. On a surtout parlé de Premier League, de West Ham, de destinations plus exotiques et même du PSG où son nom a été soufflé comme plaisant à Unai Emery. Finalement, Carlos Bacca, qui aurait pu rapporter 30 millions d’euros à l’AC Milan, que Silvio Berlusconi a cédé à un groupe d’investisseurs chinois, a décidé de rester en Lombardie. Heureuse décision car le meilleur buteur rossonero en Serie A la saison passée (18 réalisations) a démarré en trombe et tout simplement signé un triplé (38e, 50e, 62 sur penalty) en ouverture de l’exercice 2016-17, dimanche. Et offert la victoire au Milan, désormais dirigé par Vincenzo Montella, contre le Torino (3-2) dans un stade San Siro aux anges, même s’il a tremblé au cours d’une fin de rencontre animée, le jeune gardien milanais Donnarumma stoppant un penalty à la 96e minute. Gonzalo Higuain (Juventus) Alors ça, pour des débuts ! Recruté avec fracas fin juillet pour la somme rondelette de 90 millions d’euros en provenance de Naples, dont les supporters ont crié à la trahison, Gonzalo Higuain n’a pas tardé à s’illustrer sous ses nouvelles de la Juventus Turin où il a débarqué avec une surcharge pondérale. Remplaçant au coup d’envoi contre la Fiorentina, samedi soir, le meilleur buteur de l’histoire de la Serie A sur une saison avec ses 36 pions de la saison dernière en 35 sorties, est rentré sur la pelouse turinoise à la 66e minute et s’est signalé neuf minutes plus tard en signant le but de la victoire face à une Viola accrocheuse (2-1). Opportuniste tel un renard des surfaces, l’Argentin a fait trembler les filets suite à une frappe de Khedira repoussée par Tatarusanu (75e). Chapeau ! La Roma Qui est le premier leader de Serie A lors de cette nouvelle saison ? La Juventus ? Non. Naples ? Non plus. Il s’agit de... la Roma ! Le club de la Louve a mis du temps à se mettre en route et à décanter les débats au Stadio Olimpico face à l’Udinese mais une fois la machine en route, les buts ont défilé. Pas moins de quatre (et aucun encaissé, hein) ont été inscrits par les joueurs de la capitale qui ont débuté leur festival à la 65e minute, lors du tout premier match de la saison, samedi en fin d’après-midi (4-0). Au sein d’une formation ou apparaissaient les nouvelles têtes de Bruno Peres et Vermaelen, Perotti a signé un doublé sur penalty plein de sang-froid (65e, 75e), Dzeko (82e) et Salah (84e) corsant l’addition. Grâce à une belle différence de buts, la Roma trône devant le Genoa (3-1 contre Cagliari). LES FLOPS L’Inter Milan La première sortie officielle de Franck De Boer sur le banc de l’Inter a fait « plouf ». Un sacré « plouf » même. Très attendu avec notamment ses recrues Candreva et Banega, le club milanais a chuté d’entrée sur le terrain du Chievo Vérone (0-2) où Birsa, l’ancien Sochalien, Auxerrois mais aussi... Milanais (il a évolué à l’AC Milan en 2013-14), s’est illustré par un doublé (49e, 81e). Alignés en 3-5-2, les Nerazzurri n’ont rien montré et affiché un visage inquiétant à l’image de Ranocchia et D’Ambrosio, titularisés en défense et complètement dépassés. Kondogbia a été un peu mieux et a fait ce qu’il a pu dans l’entrejeu. Maigre consolation alors que Banega, Eder et Icardi étaient alignés aux avant-postes et dont on attendait mieux. La réception de Palerme, qui a également perdu (0-1 devant Sassuolo), apparaît déjà importante, dimanche prochain. Lorenzo Insigne (Naples) La saison démarre de façon souffreteuse pour le petit Italien. Retenu à l’Euro où il a été sorti en quarts par l’Allemagne, le milieu offensif n’a rien réussi avec Naples contre Pescara, dimanche. Virevoltant l’an passé (12 buts), le joueur de 25 ans n’était pas dans un bon jour. Pas dans son assiette et sifflé, il a été remplacé dès la 54e minute par Mertens alors que le Napoli était mené 0-2. Pire : C’est un doublé du Belge (60e, 63e), rapidement an action, qui a sauvé le club de la Campanie de la défaite. Une réaction du Transalpin est attendue contre l’AC Milan le week-end prochain. S’il joue évidemment, car Mertens a marqué des points et lui sera peut-être préféré... Massimo Maccarone (Empoli) Le premier joueur expulsé de la saison italienne se nomme... Massimo Maccarone. L’attaquant vétéran de 36 ans a clairement flanché dimanche alors que sa formation était dominée à domicile par la Sampdoria Gênes (0-1 depuis la 37e minute, score final). Il a en effet vu rouge directement pour un mauvais geste sur Barreto à la 84e minute. Le capitaine d’Empoli, qui ne s’était pas montré inspiré dans ses prises de balle jusque-là, a donc laissé ses partenaires à dix, ce qu’a regretté son entraineur Giovanni Martusciello. « Il doit donner l’exemple », a tancé le technicien. Carton rouge Monsieur Maccarone !
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant