Serie A: le président de Cagliari veut rester en prison

le
0

ROME (Reuters) - Le président du club de Serie A de Cagliari, Massimo Cellino, a décidé de rester en prison après avoir été libéré mais assigné à résidence dans le cadre d'une enquête portant sur le stade utilisé par son club cette saison.

Massimo Cellino a précisé qu'il n'accepterait de sortir de prison que quand son innocence aurait été reconnue.

Le président de Cagliari avait été arrêté il y a deux semaines avec le maire de Quartu Sant'Elena, la commune où est situé l'Is Arenas, Mauro Contini, et un conseiller municipal, Stefano Lilliu.

Ces trois personnes sont poursuivies pour faux et usage de faux, déclarations mensongères, et détournement de fonds.

La justice italienne a accepté leur remise en liberté avec assignation à résidence vendredi.

Le club de Cagliari a déménagé cet été à l'Is Arenas, qui avait déjà accueilli le club dans les années 1980 alors qu'il était en troisième division.

Le stade ne dispose que d'une tribune permanente et de trois autres provisoires. Il est l'objet d'une bataille juridique depuis le début de la saison, les autorités locales considérant qu'il n'est pas aux normes pour accueillir des supporters.

Partant de ce constat, celles-ci avaient ordonné au club de disputer ses matches à domicile à huis clos, une interdiction bravée par Massimo Cellino, qui avait dès le premier match de la saison invité les supporters à venir au stade.

Terry Daley, Jean-Paul Couret pour le service français, édité par Hélène Duvigneau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant