Serie A: la Juventus Turin conserve son titre

le
0
LA JUVENTUS TURIN, CHAMPIONNE D'ITALIE
LA JUVENTUS TURIN, CHAMPIONNE D'ITALIE

ROME (Reuters) - La Juventus Turin a décroché dimanche son deuxième titre de champion d'Italie d'affilée, le 29e de son histoire selon les chiffres officiels, en battant Palerme 1-0 à domicile.

Le milieu de terrain chilien Arturo Vidal, le meilleur buteur de la Juventus cette saison avec 10 réalisations, a converti un penalty plus précieux que les autres peu avant l'heure de jeu.

Seul accroc pour les joueurs d'Antonio Conte, le Français Paul Pogba a été exclu en fin de rencontre pour avoir craché en direction de Salvatore Aronica.

"La différence avec l'année dernière, c'est qu'à l'époque nous n'avions rien à perdre, alors que cette fois-ci nous avions l'obligation de gagner parce que, dans le cas contraire, ç'aurait été considéré comme un échec", a expliqué le gardien Gianluigi Buffon au micro de la chaîne Mediaset Premium.

"Nous avions une grande responsabilité sur les épaules et ce n'est pas facile de gagner dans ces conditions", a poursuivi le gardien de la Squadra Azzurra, déjà sacré champion en 2002 et 2003, puis de nouveau en 2012.

La Juventus, qui pouvait se contenter du point du match nul, a tout de même connu quelques frayeurs, par exemple quand l'attaquant de Palerme Fabrizio Miccoli, un ancien de la maison turinoise, a touché les montants en début de deuxième période.

Mais les Bianconeri ont assuré l'essentiel et comptent désormais 11 points d'avance sur Naples, qui a battu l'Inter Milan 3-1 avec un triplé d'Edinson Cavani.

Le titre en poche, le club a déployé sur la pelouse une immense banderole frappée du nombre "31". Comme 31 titres selon les comptes tenus par la Juve, qui oublie volontairement les deux "scudetti" retirés en 2006 à la suite d'un scandale de matches truqués.

Un autre homme a vécu un après-midi faste, l'attaquant allemand de la Lazio Rome Miroslav Klose, qui a marqué cinq buts lors de la victoire 6-0 contre Bologne.

Le vétéran de 34 ans a inscrit un triplé en première période (22e, 36e, 39e) puis un doublé en seconde (50e, 61e), un total auquel il faut ajouter le but du Brésilien Hernanes sur une frappe de 30 mètres.

La Lazio est septième au classement avec 55 points, à deux longueurs de l'Udinese qui a battu 3-1 la Sampdoria Gênes. Troisième, le Milan AC a dominé le Torino 1-0 grâce à un but de Mario Balotelli (84e).

Tout en bas du classement, Pescara, battu 4-1 par le Genoa, est désormais condamné à la relégation en Serie B, un an après sa montée.

Brian Homewood, Simon Carraud pour le service français, édité par Julien Prétot

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant