Serie A: des Napolitains soupçonnés d'avoir truqué un match

le
0

ROME (Reuters) - La Fédération italienne de football a annoncé vendredi avoir ouvert une procédure contre le club de Naples, soupçonné d'avoir truqué la dernière rencontre de la saison 2009-2010 de Serie A contre la Sampdoria Gênes.

Le club, son ancien gardien remplaçant Matteo Gianello et le joueur Silvio Giusti, désormais à la retraite, passeront devant la commission de discipline de la Fédération pour donner leur version du match qui s'était fini sur une victoire génoise 1-0.

Ce résultat avait permis à la Sampdoria de se qualifier pour le tour préliminaire de la Ligue des champions.

Les défenseurs Paolo Cannavaro et Gianluca Grava, qui évoluent encore à Naples, sont quant à eux soupçonnés de ne pas avoir dénoncé les tricheries présumées.

Naples a appris une autre mauvaise nouvelle vendredi : la sanction infligée par l'UEFA, organe dirigeant du football européen, "pour la conduite inappropriée de ses supporters, l'organisation défaillante dans le stade et le non-respect des directives de l'UEFA concernant la sécurité dans les stades".

Les faits remontent à un match de Ligue Europa contre les Suédois de l'AIK Solna, le 20 septembre dernier. Le club aura interdiction de mettre en vente des places dans plusieurs sections de son stade lors de son prochain match européen.

Terry Daley, Simon Carraud pour le service français, édité par Danielle Rouquié

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant