Sergio Ramos, l'intouchable

le
0
Sergio Ramos, l'intouchable
Sergio Ramos, l'intouchable

Pas un mot de travers, des performances de qualité et un statut de capitaine incontesté depuis que Casillas squatte le banc. Pas de doute, Sergio Ramos est bien le patron de cette Roja.

À l'heure où Pedro demande plus de temps de jeu et remet en cause son avenir en sélection, où De Gea a dû passer par le détecteur de mensonges devant la presse espagnole pour une affaire de mœurs, où l'avenir de Del Bosque et toujours aussi flou, où le rôle de Casillas est devenu un insupportable serpent de mer, un homme fait l'unanimité en Espagne. À 30 piges, Sergio Ramos, capitaine de la Roja, amasse les records, et s'impose comme l'une des légendes du football espagnol. Lors de la deuxième journée de l'Euro, le défenseur madrilène a joué son cent trente-quatrième match pour sa patrie. Contre la Turquie, il a effacé Xavi des tablettes en devenant le joueur de champ le plus capé de l'histoire de la sélection espagnole. Souvent tancé pour son agressivité, idolâtré à Madrid, mais détesté ailleurs, l'ancien du FC Séville est désormais le boss incontesté de cette sélection.

Porte-parole de la Roja


En Espagne, une célébration de but a tout changé. Contre la Tchéquie, la sélection de Del Bosque a galéré, avant de voir Piqué délivrer toute une nation. Avant de faire sa "sarabande habituelle" après son but, Piqué s'est retrouvé avec Sergio Ramos sur les épaules. Une image qui ravit tout un pays et symbolise la force d'une Roja qui semble prête à aller chercher un troisième Euro consécutif. Les deux centraux ont mis de côté les embrouilles Real-Barça, le clash entre Arbeloa et Piqué digne d'une tele-novela 2.0, pour l'intérêt de la sélection. La presse espagnole s'est même amusée à souligner que Ramos et Piqué se sont mutuellement suivis sur Twitter après la rencontre contre la Tchéquie.

Supongo que no hace falta decir nada más... Somos un magnífico equipo! Un gran día para todos. pic.twitter.com/QuZGPcCwrH

— Gerard Piqué (@3gerardpique) 13 juin 2016
En conférence de presse, Jordi Alba est revenu sur le…






Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant