Sergi Darder n'abdique pas

le
0
Sergi Darder n'abdique pas
Sergi Darder n'abdique pas

A la peine depuis son arrivée l'été dernier, Sergi Darder, le milieu de terrain espagnol de l'OL, s'est présenté ce vendredi en conférence de presse. L'occasion d'évoquer les difficultés de l'ancien joueur de Malaga, qui estime néanmoins se sentir de mieux en mieux.

Sergi Darder, quel regard portez-vous sur vos premiers pas en France ?
Ici, c'est plus physique qu'en Espagne. Je suis habitué au jeu en 4-4-2, mais le 4-3-3 est plus adapté. Je suis beaucoup mieux que les premiers mois. Les premiers mois, c’était difficile avec le problème de la langue et de l’adaptation. Aujourd’hui, ça va de mieux en mieux. Ça va donc se ressentir sur le terrain. Je dois progresser en défense. Si je suis mieux physiquement, ça ira forcément mieux. Je dois être plus agressif dans les duels. C’est ce qui est différent entre la France et l’Espagne.

Vous n’êtes pas toujours titulaire…
Je veux jouer tous les matchs mais la concurrence est forte avec beaucoup de joueurs à mon poste. Mais je suis très content ici. J’ai envie de rendre la tendresse que l’on me donne depuis que je suis arrivé, notamment sur les réseaux sociaux. Ça m’aide beaucoup dans la prise de confiance en moi. Déjà à Malaga, les supporters lyonnais étaient avec moi. J'étais surpris. Aujourd'hui, je veux leur rendre tout ça. J'ai signé cinq ans, je suis très content d'être à Lyon et je sais que je vais être mieux.

Vous avez rendez-vous dimanche soir avec le Paris Saint-Germain. La deuxième place est-elle toujours un objectif ?
La deuxième place est loin. Ce sera difficile, mais il reste encore onze matchs. Troisième, ça serait bien aussi. Après, on verra. Ce sera très difficile de battre le Paris Saint-Germain. On a fait de bonnes premières périodes contre eux, mais c’est difficile de tenir tout un match.

Darder veut faire tomber le PSG

Quelle est la solution contre les Parisiens ?
La bonne solution, c’est de presser 90 minutes, mais c’est très difficile. Il faut alterner le pressing haut et le bloc bas. On a l’objectif d’être la première équipe à battre le PSG. Je veux gagner.

Vous allez devoir composer avec de nombreuses absences…
Déjà le fait de jouer l’équipe du PSG, c’est compliqué. Mais c’est encore plus le cas avec un tel nombre d’absents (ndlr : Valbuena ou encore Tolisso sont « out »). Mais on a une équipe pour faire quelque chose.

Comment expliquez-vous l’énervement de votre équipe contre Lille, la semaine passée ?
On était dans une bonne dynamique. On ne voulait pas perdre et continuer dans ce chemin. Ce sont des choses qui arrivent dans le football.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant