Serge Toubiana : « J'ai toujours pensé qu'aller au cinéma, c'était perdre son temps »

le
0
Serge Toubiana a dirigé la Cinémathèque française d'avril 2003 à janvier 2016.
Serge Toubiana a dirigé la Cinémathèque française d'avril 2003 à janvier 2016.

[Tant de temps] À une époque de profondes mutations, le rapport au temps est chamboulé. Nous avons invité des personnalités et des anonymes à se confier sur ce sujet. Cette semaine, le critique de cinéma et ex-patron de la Cinémathèque Serge Toubiana.

Critique de cinéma puis directeur de la rédaction des Cahiers du cinéma, Serge Toubiana a dirigé la Cinémathèque française jusqu’en janvier. Il publie le 26 octobre ses mémoires cinématographiques très personnels chez Grasset. Pour parler du temps, il repense à son père, horloger, qui avait tant de mal à comprendre que regarder des films était bel et bien un métier.

Comment qualifieriez-vous le temps passé dans une salle de cinéma ?

C’est un rituel. Je n’en suis pas blasé ! J’ai toujours pensé qu’aller au cinéma, c’était perdre son temps car c’est un temps socialement inutile. Toute ma vie, j’ai eu la chance d’être payé pour perdre mon temps. D’après moi, le sentiment de perdre du temps et de se perdre dans un film, une histoire, des acteurs, des formes, est enraciné dans l’enfance. C’est un sentiment de passivité et en même temps de grande attention car notre cerveau, abreuvé d’images, est mobilisé au maximum quand on regarde un film. Le cinéma est un lieu sacré et totalement trivial à la fois puisque tout le monde peut y aller. Malheureusement, on voit de plus en plus de spectateurs qui sortent leur téléphone pendant la séance. Et au festival de Cannes aussi ! Ils ne sont pas dans le temps du film et continuent de se raccrocher à leur temps, celui de l’extérieur.

En consacrant autant de temps aux salles obscures, n’avez-vous pas l’impression d’être passé à côté de la réalité ?

Le cinéma a fait mon éducation dans les années 1960. À cette époque, il était très poreux av...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant