Serge Dassault mis en examen pour achat de votes

le
4
SERGE DASSAULT MIS EN EXAMEN POUR ACHAT DE VOTES
SERGE DASSAULT MIS EN EXAMEN POUR ACHAT DE VOTES

PARIS (Reuters) - Le sénateur UMP Serge Dassault a été mis en examen jeudi dans l'enquête sur des achats présumés de votes à Corbeil-Essonnes (Essonne), a-t-on appris de source judiciaire.

L'actionnaire majoritaire de Dassault Aviation n'est soumis à aucun contrôle judiciaire, ce qui lui permet de poursuivre ses activités normalement, a-t-on précisé.

Serge Dassault "conteste avec la plus grande fermeté le bien-fondé de cette mise en examen qui ne repose sur aucun fondement sérieux", a déclaré son avocat, Me Pierre Haïk, dans un communiqué.

Pour le défenseur, la mise en examen repose "sur les seules accusations d?individus contre lesquels" le sénateur a déposé plainte "pour des faits d?appels téléphoniques malveillants répétés et de tentatives d?extorsions de fonds".

Le sénateur avait été entendu en février par des policiers à Nanterre (Hauts-de-Seine), une semaine après la levée de son immunité parlementaire.

L'avionneur français, âgé de 88 ans, qui fut maire UMP de Corbeil-Essonnes de juin 1995 à juin 2009, avait demandé lui-même la levée de cette immunité afin de "démontrer sa totale innocence" dans cette affaire.

Dans cette instruction pour achat de votes, corruption, blanchiment et abus de biens sociaux, les magistrats s'intéressent aux élections municipales organisées en 2008, 2009 et 2010 à Corbeil-Essonnes, remportées par Serge Dassault, puis par son bras droit, Jean-Pierre Bechter.

L'actuel maire UMP de Corbeil-Essonnes (Essonne) Jean-Pierre Bechter, soupçonné de recel du produit d'achat de vote, financement illicite de campagnes électorales et dépassement du plafond des dépenses électorales, a été mis en examen le 17 janvier dernier.

Quatre autres personnes ont été également mises en examen dans cette affaire, dont Younès Bounouara, présenté comme un intermédiaire de Serge Dassault dans les cités de Corbeil-Essonnes.

(Gérard Bon, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le jeudi 10 avr 2014 à 19:48

    Monsieur Dassault, délocalisez votre Groupe, vendez vos biens Français et barrez vous en Belgique où en Suisse où j'en suis des gens moins bêtes vous attendent ! Et en plus de cela vous payerez moins d'impôts ! Emm.erdez tous ces frustrés qui n'ont fait en 40 ans que détruire ce pays ! Partez Monsieur et surtout ne regrettez rien !

  • jfvl le jeudi 10 avr 2014 à 19:09

    Mais bien sûr !

  • M3182284 le jeudi 10 avr 2014 à 18:04

    N'est pas plus infamant d'accepter de monnayer ses convictions contre de l'argent? Et puis, ne sont-ce pas des transactions entre adultes responsables?

  • fortunos le jeudi 10 avr 2014 à 17:56

    N oublions pas que ce multi milliardaire recoit des subventions payées par les contribuables pour le quotidien UMP et antigouvernemental "Le Figaro",qui en fait se retrouve distribuées pour payer son election!!