Serge Dassault contre-attaque et dépose plainte à Évry

le
0
Sa défense affirme, pièces à l'appui, qu'il est victime d'un chantage.

Visé depuis le 3 janvier par une plainte pour «association de malfaiteurs», Serge Dassault contre-attaque: le sénateur UMP (propriétaire du Figaro), vient à son tour de porter plainte, à Évry, pour «appels téléphoniques malveillants réitérés, tentative d'extorsion de fonds, chantage, menaces, recel et complicité de ces délits».

Fatah Hou, victime d'une mystérieuse tentative d'assassinat à Corbeil-Essonnes, accusait dans sa plainte l'industriel d'avoir cherché, avec d'autres, à le faire interpeller au Maroc. Mais les avocats de M. Dassault affirment que leur client est la cible de graves pressions - ils avaient d'ailleurs déjà déposé en ce sens une plainte visant M. Hou et un autre homme, René Andrieu. Dans leur courrier au procureur, Mes Jean Veil et Pierre Haïk affirment que les menaces se sont intensifiées ces derniers jours.

Ils versent, pour le prouver, plusieurs SMS,...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant